Menu »

Accueil / Sport

  • Marathon de Paris

    252 photos dans 3 sous-albums

    Le marathon est une épreuve sportive de course à pied qui se dispute généralement sur route sur une distance de 42,195 kilomètres. Le marathon a été créé à l’occasion des Jeux Olympiques d'Athènes de 1896, sur une idée du philosophe français Michel Bréal, pour commémorer la légende du messager grec Philippidès, qui aurait parcouru la distance de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire contre les Perses en 490 av. J-C. L’épreuve se courait jusqu’en 1921 sur une distance non fixée d’environ 40 km avant que l'Association internationale des fédérations d'athlétisme n’en régule la distance. Les marathons les plus prestigieux sont celui des Jeux olympiques d'été (quadriennal), celui des Championnats du monde dathlétisme (biennal) et ceux des World Marathon Majors (annuels) : Tokyo (fin février), Boston (mi-avril), Londres (fin avril), Berlin (fin septembre), Chicago (mi-octobre) et New York (début novembre). Le marathon de Paris commence à être reconnu dans le monde entier. Ce premier marathon olympique moderne est gagné par un berger grec, Spyridon Louis, en 2h58'50". La distance du marathon faisait environ 40 km aux premiers Jeux olympiques modernes. Il faut attendre les Jeux de Londres en 1908 pour que la distance soit fixée à 26 miles terrestres. La fantaisie va faire valoir ses droits : la course doit partir de la pelouse du château de Windsor pour faire plaisir aux enfants de la famille royale, qui veulent assister au départ des concurrents (une douzaine!). Mais on décide au dernier moment que l'arrivée doit se faire au White City Stadium, devant la loge royale où Edouard VII est présent. Du coup, la distance ne tombe plus juste. Le marathon sera pour toujours fixé à 26 miles et 385 yards, soit 42,195 km. En 1960, Abede Bikila courut la distance sans chaussures et gagna, ainsi qu'en 1964 (avec chaussures), où il battit le record en 2 h 12 min 11 s. Le premier marathon olympique féminin fut celui de Los Angeles, en 1984. Le marathon occupe une place particulière aux Jeux olympiques d'été, l'épreuve a lieu le dernier jour et la remise des médailles a le privilège unique de se dérouler pendant la cérémonie de clôture. 
      Le record du monde est détenu depuis le 28 septembre 2014 par le Kényan Dennis Kimetto qui établit le temps de 2h02'57" lors du Marathon de Berlin. La meilleure performance européenne réalisée par le Portugais Antonio Pinto en 2h06'36" le 16 avril 2000 à Londres, a été réitérée par le Français Benoît Zwierzchiewski (dit « Benoît Z ») le 6 avril 2003 à Paris. Avec un temps de 2h15'25" réalisé à Londres le 13 avril 2003, la Britannique Paula Radcliffe a amélioré son propre record du monde féminin. La Norvégienne Grete Waitz a battu quatre fois le record du monde dont trois sur trois années consécutives de 1978 à 1980 sur le marathon de New York qu’elle gagnera neuf fois sur onze participations entre 1978 et 1988, créant ainsi des records inégalés. Grete Waitz avec le temps de 2h27 '32" (21-10-1979) réalise le triple exploit de battre le record du monde, d'être la première femme à finir le marathon à moins d'une heure du premier record établi et enfin de passer sous la barre symbolique des 2h30'. L'Italien Andrea Cionna détient le record du monde pour un marathonien aveugle, établi en 2h31'59" à Rome en 2007. Le Sud-Africain Ernest Van Dyk détient le record pour un athlète en fauteuil roulant, en 1h18'27" au Marathon de Boston en 2004. Le Britannique Fauja Singh détient le record pour un homme de plus de 90 ans. À l'âge de 92 ans, en 2003, il termina un marathon à Toronto en 5h40'01".
    Le 16 octobre 2011, également à Toronto, il devint le premier centenaire à terminer un marathon, établissant le record du monde pour sa catégorie d'âge en 8h25'16". En 1997, l'Américaine Mavis Lindgren  établit le record féminin pour les plus de 90 ans en 8h53'08", à Portland.

  • Semi-marathon de Paris 2013

    18 photos

    Le semi-marathon est une épreuve de course à pied qui se dispute sur route sur une distance de 21,1 kilomètres, la moitié d'un marathon.

    Le semi-marathon est un événement populaire prisé par les sportifs amateurs expérimentés. D'une distance suffisamment importante pour constituer un défi, il ne requiert pas la préparation sérieuse d'un marathon : la fatigue musculaire est un problème moindre sur 21,1 km.

  • Open Gaz de Suez 2014

    18 photos

    L'Open GDF Suez est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA.

     

    Il se déroule à Paris au Stade Pierre de Coubertin, chaque année au mois de février, en indoor.

     

    Avec trois succès en six finales, la Française Amélie Mauresmo détient le record de victoires en simple. Elle est aujourd'hui codirectrice du tournoi avec Régis Brunet (IMG France). Quelques grands noms du tennis féminin ont remporté ce tournois : - Martina Navratilova (1993-1994), - Steffi Graf (1995), - Martina Hingis (1997), - Marie Pierce (1998), - Serena Williams (1999, 2003), - Nathalie Tauziat (2000), - Amélie Mauresmo (2001, 2006, 2009) - Venus Willimans (2002), - Kim Clijsters (2004), - Elena Dementieva (2010), - Anastasia Pavlyuchenkova (2014),

    1er match : M. Barthel contre K. Flipkens 3-6/6-4/2-6 en 1h43

  • Fed Cup 2014

    19 photos

    Rencontre de Fed Cup France - Suisse au Stade Pierre de Coubertin pendant le weekend du samedi 8 au dimanche 9 février 2014.

    La France a remporté cette rencontre par 3-2, le double fut décisif :-)

    Les photos ont été prises le dimanche 9 février depuis Tribune Basse, Bloc 0, Rang 3, Place 234

  • Handball Division 1 - 2013-2014

    130 photos dans 3 sous-albums

  • The Harlem Globetrotters 2014

    54 photos

    Les Harlem Globetrotters sont une équipe de basket-ball originaire de Chicago aux États-Unis. Ils se produisent à travers le monde au cours de matchs d'exhibition aussi amusants qu'athlétiques.

    Les Globetrotters débutent dans la Negro American Legion League sous le nom de « Giles Post ». En 1927, ils deviennent professionnels sous le nom de « Savoy Big Five ». La même année Abe Saperstein acquiert le club qu'il rebaptise les « Harlem Globetrotters », nom basé sur deux erreurs puisque l'équipe n'est jamais sortie des frontières du pays et vient en fait de Chicago dans l'Illinois. L'équipe est entièrement composée de joueurs noirs, alors non acceptés dans les ligues majeures du pays.

    À l'origine, les Globetrotters ont un niveau tout à fait compétitif. Ils concluent l'année 1934, celle de leur 1 000e match, avec un bilan de 152 victoires pour deux défaites. En 1939, ils participent à leur premier tournoi professionnel, où ils sont défaits par les Rens de New York, la première équipe entièrement composée de joueurs noirs. Au même moment, ils commencent à offrir au public des facéties clownesques en parallèle au jeu. Saperstein ne s'oppose pas à ces « clowneries » et les autorise même à la condition que l'avance au tableau d'affichage le permette.

    En 1940, les Globetrotters participent au Tournoi professionnel de basket-ball (World Professional Basketball Tournament), et s'imposent en finale face aux Bruins de Chicago.

    Pendant les années 1940, les Globetrotters continuent à exceller dans le jeu et développent de plus en plus de gags orchestrés entre autres par Reece « Goose » Tatum. En 1948 et 1949, ils battent à deux reprises les Lakers de Minneapolis qui sont alors à la tête de la toute jeune NBA.

    En 1950, l'entrée du premier joueur noir, Chuck Cooper, dans la NBA, marque un tournant dans l'histoire des Globetrotters. Les « Globies » sont alors victimes de la médiatisation qu'ils ont apportée jusque-là aux joueurs noirs qui se dirigent désormais en masse vers la NBA.

    Jusque là franchise fétiche pour les joueurs noirs de haut niveau, le club de Saperstein devient moins attractif face aux opportunités offertes par la NBA.

    Néanmoins, leur victoire face aux étolies universitaires en 1951 attire un record de 31 684 spectateurs au Rose Bowl et ils entament, l'année suivante, la plus grande tournée mondiale pour une équipe de basket-ball avec 108 matchs d'exhibition. Par la suite, les Globetrotters continuent à mettre en place des séquences comiques et deviennent petit à petit plus connus pour leurs capacités divertissantes que sportives. Dans les années 1970 et 1980, l'équipe est gérée par Metromedia et apparaît dans de nombreuses séries télévisées. Ils sont le sujet de la série de dessins animés Les Harlem Globetrotters, une production Hanna-Barbera, et leurs personnages de dessin animé apparaissent de surcroît dans trois épisodes du dessin-animé Scooby-Doo ou, plus récemment, Futurama.

    Dans les années 1990, les Globetrotters cherchent à contrer les critiques qui affirment qu'ils ne jouent plus vraiment au basket-ball. Ils organisent donc des matchs contre des équipes universitaires ou des sélections comme le Magic Johnson's All Stars. Avec des résultats plus ou moins bons, ils renouent avec la tradition des années 1950 durant lesquelles ils rencontraient souvent les clubs de la NBA.

    En 2002, l'équipe entre dans le Basketball Hall of Fame. Parmi les grands joueurs ayant évolué aux Globetrotters, on peut citer entre autres Wilt Chamberlain (en 1958, avant de passer professionnel4), Meadowlark Lemon ou encore Connie « The Hawk » Hawkins.

    Photos prisent au Palais de Sport de Paris Bercy, le samedi 22 février 2014. Gradins, Porte R, Rang 18, Place 34.

    Harlem Globetrotters contre World All Stars : 106 à 98

  • Women's Rugby World Cup 2014

    47 photos dans 1 sous-album

    Ses photos ont été prise pendant la coupe du monde de rugby féminin au Satde Jean Bouin dans la tribune présidentielle : Accès 111, Rang G, Place 20 (catégorie 2, prix 20€), le dimanche 17 août 2014.

    Ce jour-là, 3 matches ont eu lieu : 
    - États-Unis/Nouvelle Zélande, match de classement pour la 5eme place. Score : 5 - 55, - Irlande/France, petite finale. Score : 18 - 25, - Angleterre/Canade, finale. Score : 21 - 9.   La meilleure joueuse de l'année est l'allière canadienne Magali Harvey
    http://fr.rwcwomens.com/home/results/index.html

     

  • The Color Run Paris 2015, 2eme édition

    58 photos

    The Color run, c'est quoi? Et bien à chaque kilomètre parcouru correspond une « zone couleur » où les coureurs/marcheurs se font asperger de poudre colorée (100 % naturelle à base de fécule de maïs). L’objectif pour les participants est donc de parvenir au terme des 5 km d’effort le plus bariolé possible.

    Le premier « The Color Run » a été organisé à Phoenix (USA) en janvier 2012.

    http://thecolorrun.fr

     

0 commentaire



Ajouter un commentaire

Me notifier des nouveaux commentaires :



S'inscrire sans commenter

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 76579
Consultations des 10 dernières minutes : 41
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 98
Nombre de consultations d'hier : 324
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 12
Visiteurs des 60 dernières minutes : 2
Visiteur(s) récents: 2