Exposition conçue grâce au partenariat avec la Fondation Bettencourt Schueller
D’après une nouvelle de l’auteur Franck Thilliez
"J'ai commis un meurtre." C'est la main droite encore couverte de sang séché que l'artisan d'art Ganel Todanais se livre à la police. Il est 8h47 et ses mains tremblent lorsqu'il confie à la jeune lieutenant une dague en acier damassé dont le manche reproduit les vertèbres d'un serpent. L'extrémité de la lame porte les traces des blessures de son rival, le célèbre natan de Galois, dont certaines oeuvres paraissent inspirées par les siennes...Une patrouille est dépêchée au domicile de la victime. Le corps est introuvable.
Texte du Palais de Tokyo

0 commentaire



Ajouter un commentaire

Me notifier des nouveaux commentaires :



S'inscrire sans commenter

Nombre de pages vues (miniatures ou images) : 145527
Consultations des 10 dernières minutes : 28
Nombre de pages vues des 60 dernières minutes : 102
Nombre de consultations d'hier : 151
Nombre de visiteurs des dernières 24h : 28
Visiteurs des 60 dernières minutes : 3
Visiteur(s) récents: 1